La ferme de Genevilliers


En 1788, Henry Metman achète de Nostritz une ferme à Genevilliers issue des possessions de la maison des demoiselles de Saint-Cyr.(ref 1)

Les documents la concernant sont présents dans son inventaire après décès.(ref 2)
Henry a mené quelques procés à ce sujet. Notamment pour faire enlever les meules de foin qui sont apposées le long de ses murs et qui à la fois les gätent et permettent aux garnements de franchir son mur(ref 3).

Au début du 19ème Madeleine Van Hove est taxée pour une maison à Genevilliers(ref 4).

Dans le cadastre de 1813, les Metman sont présents à Genevilliers avec l'essentiel des ilots de la ferme de Genevilliers situé entre la rue Saint Denis par devant, la rue de la Procession par derrière et l'ilot voisin jusqu'à la rue. Les pièces de ce nouvel ilot sont transferré en 1816 à un sieur d'Hérouville capitaine par l'intermédiaire d'Alexandre Lefort qui a probablement servi de prête-nom.ref 5

Dans la matrice de 1836, je ne les ai pas trouvés.

Cette ferme de Genevilliers, est issue d'une grange aux dîmes de l'abbaye de Saint Denis. Il semblait rester un mur de son enceinte.

En comparant un plan de 1851 et de 1870 à la mairie de Gennevilliers, il semble qu'entre ces deux dates la ferme a été détruite.  Les ilots ont été partagés et lotis.