Contrat de mariage de Françoise de la Noue et Jeanne Françoise de Fontaine-Péan

Signé devant Carnot le 14/2/1695 ( MC/ET/XCI/)

Ce contrat est notamment remarquable par certains de ses signataires :
En première page : Mais aussi sur la deuxième page Les cousins de Jeanne Françoise  identifiés sont :
  Mais cependant voici le texte.

Furent presens francois de la noüe abr valet de la
garde robbe ordinaire du Roy, assisté de l'autorité présente
et consentement de jacques de la noüe aussi  abr valet de garde robbe
ordinaire du Roy, et de demoiselle marie Dupré sa femme
ses pères et mères, la dite femme de son mary autorisée à l'effet
qui ensuit, demeurant aux logis ? et I?? ses père
et mère rue Saint Thomas du Louvre paroisse Saint germain
L'auxerrois pour luy et en son nom d'une part
Et damoiselle Jeanne françoise de fontaine-péan
émancipée d'age fille de deffunt jean de fontainepean,
sieur de vauxchevrier conseiller du Roy controlleur général
des postes de france et maitre d'hotel de son altesse
Mademoiselle de Guise et de damoiselle françoise
de Saint Marie sa femme a present sa veuve, assistée
et autorisée de la dite damoiselle sa mère demeurant avec
elle en l'hotel de Guise paroisse saint Jean en grèves
et encore assistée et autorisée de  abr alexis de
fontaine pean prêtre conseiller et aumonier du Roy en
sa petite écurie et aumonier de la Reine d'angletterre
son frère consanguin et son curateur aux causes ? demeurant
a Versailles, aussi pour elle en son nom d'autre part.

Lesquelles parties de la permission et agréement de
?? haute très puissant très illustre et très magnanime Prince
Louis Xiv le grand Duc Roy de France et de Navarre
les hautes puissances très ???  et très ???  Prince Louis de Bourbon
dauphin, de france, les hauts t. P. et T.  abr  prince Philippe de Bourbon duc d'Anjou, Les h.
très P.et trés  abr  Prince philippe de Bourbon duc d'Anjou, les H
très P. et très  abr Prince charles de bourbon duc de Berry, les h. très P. et très  abr  Prince
philippe de Bourbon frère unique deu Roy duc d'Orléans, très h. très P. et très  abr  prince
Mgr Philippe d'orléans duc de chartres et avec le consentement de leurs parents
et amis cy après nommés  savoir de la part du dit ??? de La Noue Frs  futur époux
de Monsieur le Duc de la Rochefoucault grand maître de la garde robbe du Roy
et madame la duchesse de Ventadour amie, Me Jean Prou intendant de la
maison royalle des gobelins cousin paternel, Monsieur de Bragelongne
cy devant commandant les gardes de Monsieur Amy, et de la part de la dite
Jeanne Françoise de fontaine Péan future épouse , du sieur Grenet marc ?????

Première ligne de la deuxième page absente de ma copie
veuve du sieur Br???  frère de mr de Ribeyre Conseiller d'etat aussy tante maternelle , damoiselle
mariepaysan veuve du sieur Roger gentilhomme servant de S A R Monsieur aussi tante
maternelle, du sieur de Poix lieutenant de la grande Prevosté de  ???? cousin maternel,
noble  abr  Péan du Chesnay premier médecin de ses AR Monsieur
cousin, Damoiselle Péan du Chesnay sa fille cousine, Mre
martin docteur de Sorbonne, dame martin veuve de Sieur Rag???  abr  Conseiller ???
du Roy cousin et cousine maternelle, noble  abr  Lejay ??????? du
Roy, Mre Louis de Guivry ??????? seigneur du plessis allié
Mre hector de Guivry écuyer seigneur de R???? lieutenant général du Pays
d'Aunix cousin, damoiselle marie thérèse de Guivry de villargesne fille cousine
damoiselle Louise René de Guivry chaumont fille alliée, damoiselle Elisabeth Charlet
femme de maitre Nicolas Carnot avocat à Paris leur cousin, demoiselle Marie Blanette femme de maitre
Jean Carnot conseiller du Roy notaire au chtlet cousine et maraine???, noble ???? Philippe
Estienne conseiller du Roy auditeur en sa chambre des comptes et dame marie Carnot
sa femme cousine, damoiselle anne carnot fille cousine, damoiselle anne Boucher
veuve de Mre Louis Blanette conducteur des princes étrangers alliée
damoiselle Elisabeth Blanette fille alliée, Me Jean Channeteau? sieur
de la sablière avocat au parlement et damoiselle Jeanne Blanette sa
fe aliés, monsieur le marquis de Beringhen premier écuyer
du Roy, messire melchior Jourdy de Cabanac escuier cavalcador du Roy
commandant la petite éscurie, Mre hyacinthe dumont Premier escuyer de
Monseigneur, Monsieur de Lepinay Abr  du Roy, et monsieur de ?
ecuyer de Monseigneur, Monsieur Champré? de minardeau amy, monsieur
thomé trésorier général des gal????, Monsieur Thomé de Montplaisir
controlleur général des Guions? amy, Monsieur Lefebvre controlleur
des batiments du Roy, Monsieur Bogon premier commissaire
de Monseigneur de Ponchartrain, monsieur L??? secrétaire
du Roy, Monsieur Robineau??? du Roy, ??? général de l'artillerie
de france, et monsieur Vigan ???? des pages de la petite écurie
de sa majesté amis
 

ont reconnu et confessé avoir volontairement fait et passé
???? de bone foy le traitté de mariage qui ensuit
C'est à savoir que les dits Sr françois Delanoüe,
et damoiselle Jeanne françoise de fontaine péan ont promis
se prendre l'un l'autre pour mary et femme en face
 
 

notre mère Sainte Eglise et sous les ????
le plus tôt que faire se pourra et dès qu'un des parties
en requerra l'autre.

Les futurs époux seront ??? et communs en tous biens meubles
et conqueste immeubles suivant la coutume de paris, audire
de la quelle leur contrat sera régi et ???? quoy qu'ils
fassent cy après leur ??? et des acquisitions en pays
coutumier et lis contraires auxquelles ils dérogent et
renoncent expressement par le présent contrat.

Ne seront neanmoins tenus des dettes et hypothéques ??
de l'autre faits et ??? auparavant leur mariage
mais si aucun y a elles seront payées et acquittées par
celuy ou celles du cost duquel elles procéderont et sur
son bien particulier sans que l'autre ny ses biens en soient tenus.

Le dit sieur futur epoux prend la dite damoiselle future epouse
aux biens et droits à elle apartenant en qualité d'hoir
pour moitié dedit deffunt sieur son père et a elle ??? et
escheus par le partage fait entre lle et le sieur abbé Pean
son frère, des biens de la succession dudit deffunt sieur
pean leur père commun aux charges et conditions y contenues
passé pardevant Desboyes et Carnot ??? des notaires
soussinies le trente septembre mil six cent quatre vingt onze,
consistant en une maison scise a paris vieille rue du
temple louée quatre cent seize livres compris la cave

que tient le nommé Guillot chandelier estimée sur le pied
du denier vingt cinq dix mil quatre cent livres
10 400 livres

Plus en deux cent livres d'augmenattion de gages effectif
par chacun an au denier dix huit soit le principal de
trois mil six cent livres......... 3600 livres
Plus en cent vingt livres de rente sur les aydes et gabelles
au denier dix huit au principal de deux mil cent soixante
livres ......2160 livres
Plus en la somme de deux mil sept cent livres de
principal faisant la moitié apartenant en propriété à
la dite damoiselle future épouse en la qualité susdite dans la
somme de cinq mil quatre cent livres qui est le fond
des trois cent livres de rente au denier dix huit constitué
sur les aydes et gabelles, et dont ???? a eté
laissé a la dite damoiselle veuve Péan par le dit partage
pour les arriérages de son douaire sa vie durant .... 2700 livres

Et outre le lot de partage de la dite damoiselle future épouse
il luy appartient encore la somme de huit cent soixante
quinze livres de principal, faisant la moitié a ???
affixant en dix sept cent cinquante livres de principal deus
et à prendre surmadame le mareschal de Lhopital
sur Monsieur le parquis de Persan? et le sieur Saillet
leur caution suivant leur obligation passée par devant
Raymond et son collègue notaires à Paris
le quatre may mil six cent soixante seize, et en la moitié
apartenant à la dite damoiselle future épouse dans la moitié
des ??? de la dite somme de trois mil cinq cent livres
adjugées par sentance du Chatelet du douze juin mil six
cent soixante dix sep, escheus depuis le huit may ???an
jour de la demande ???? et depuis faite jusqu'au présent
laquelle dite ???? restée en commun entre la dite
damoiselle veuve Péan, le dit abbé Péan et la dite damoiselle
future épouse par le partage susdatté.
Plus la somme de dix sept cent treize livre de principal
et ????????? a compter du premier janvier mil
six cent quatre vingt quatorze, dues à la dite damoiselle future
épouse par la dite damoiselle sa mère pour le reliquat du compte
par elle rendu a sa dite fille de sa tutelle jusqu'au jour
de son émancipation arrêté le premier avril au dit an mil
six cent quatre vingt quatorze reconnu par acte estant
ensuitte passé pardevant Boscheron et son collègue notaires
le lendemain, dans lequel reliquat sont compris le principal
at la petite rente de vingt livres qui étaient dues par Sebastien
Caillet et qui etait escheut à la dite damoiselle future épouse
dans son lot de partage laquelle a été rachetée et
???? de la dite damoiselle Veuve Pean ensemble donc ce que
la dite damoiselle pou???? devoir a sa fille par le dit partage
pour soult, ou autrement , de laquelle somme sont encore

compris trois cent soixante quinze livres revenant a la dite
damoiselle future épouse pour son quart et quinze cent livres
??? par ladite damoiselle veuve Pean pour partie du loyer fait
par Mademoiselle de Guise, tant au sieur Pean qu'à la dite damoiselle sa veuve.
Plus la somme de cent quatre vingt sept livres dix sols
dus à la dite damoiselle future épouse par la dite damoiselle sa
mère pour son quart de sept cent cinquante livres
qu'elle a reçu du sieur trésorier de la maison de
Guise pour partie du dit loyer, dont ilreste encore
du a la dite damoiselle future épouse ???? cent quatre
vingt sept livres dix sols.
Lesquelles sommes de dix sept cent treize livres de principal
et les intérêts escheus depuis le premier janvier mil six
cent quatre vingt quatorze d'une part ; et cent quatre
vingt sept livres dix sols d'autre ; la dite damoiselle veuve
Pean payera comptant au dit futur epoux la veille
de leurs epousailles.

 Et encore la future épouse a la somme de cinq cent
livres a laquelle est estimée les dantelles, linges
et bijoux quelle apportera au futur epoux la
veille de leurs epousailles et auquel elle délivrera
en mesme temps les titres qu'elle a concernant ses
propriétés et ses biens cy dessus déclarés.

Et après que les futurs epoux après communication
tant du dit partage que du dit contrat de tutelle il a
déclaré qu'il les ????? conformes et aprouve a son
egard et attendu su'il est mineur aussi bien que
la dite damoiselle sa future épouse le dit sieur et damoiselle
de la noüe père et mère, ont promis solidairement
les faire ratifier tant par le sieur leur fils que par
la dite damoiselle future épouse a mesure qu'ils auraont atteint
l'age de majorité.

En faveur duquel mariage la dite damoiselle Pean veuve
donne a la dite damoiselle future épouse sa fille un
avancement d'hoirie de sa succession future les parties
et portions a elle apartenant suivant le dit partage
et ont sentence le licitant du premier avril mil six
cent quatre vingt treize en une maison et dépendance
scise à Paris rue de Berry marais du temple ou demeure
le sieur Larcher secrétaire du Roy qui en rend quatre cent
livres de loyer par chacun an lesquelles partie et
portions raportant a la dite damoiselle veuve Pean cent quarante
sept livres six sols cinq deniers par an qui evalués
sur le pied du denier vingt cinq montent à trois mil six cent
quatre vingt trois livres cinq denier ??? lesquels cent quarante
sept livres six sols cinq deniers la dite damoiselle veuve Pean
a encore a prendre sur cette maison cent livres de rente
au principal de deux mil livres en ????? des deux
autres parts et portions faisant le surplus a la dite mason
elles apartiennet ???? au sieur abbé Pean qui luy rapporte
quarante quatre livres quatre denier par chacun an,
et l'autre a damoiselle marie Paysan femme de sieur
roger gentilhomme servant de son altesse Royale
Monsieur qui luy raporte cent huit livres treize sols
quatre deniers.
Et encore en mesme faveur de mariage elle donne a la dite
damoiselle sa fille ???? cent livres de rente au principal
de deux mille livres dues et a prendre sur la dite maison
suivant le partage passé entre le feu sieur Pean comme
tuteur du dit sieur abbé Pean son fils, et autre ?????
des biens de la succession de Jean Paysan et nicole
Nortelle sa femme pardevant Baudry et son confrère
notaires au chatelet de paris le premier may mil six cent
soixante seize ; laquelle rente a été vendue par
le dit sieur abbé Pean au sieur Prosidy par contrat du vingt ???
avril mil six cent quatre vingt trois passé par devant le dit
Baudry et son collègue notaire par lequel le dit sieur Pean
pour se savoir obligé à la garantie de la dite rente
???? le dit Sieur Prosidy qui la depuis cédée au dit feu
sieur Pean parcontrat passé pardevant le dit Baudry
et son confrère notaire le vingt neuf juillet mil six
cent quatre vingt sept, laquelle rente est entre autres
choses eschues a ladite damoisell veuve Pean par le partage
fait entre elle et le dit sieur abbée Pean et la dite damoiselle sa fille
des biens du dit contrat avec le dit deffunt sieur Pean son mary ????
dernier septembre mil six cent quatre vingt onze.
Plus elle donne a la dite damoiselle sa fille cent livres
de rente a elle dues par la veuve Sivignon constituée
par contrat passé devant Lauge? et carnot notaires
le cinq novembre mil six cent soixante dix a prendre
sur une maison scise rue Saint Jean de beaucaire? dont
le sieur Lourdes s'est rendu adjudicataire laquelle rente est aussi
eschue a la dite damoiselle veuve Pean par le dit partage de
Contrat dudit jour dernier septembre mil six cent quatre
vingt onze, depuis lequel temps ledit Lurdes a passé
titre nouvel et reconnaissance de leur rente a la dite damoiselle
veuve pean par devant Morlon et son collègue notaires
au Chatelet de Paris le vingt sept septembre mil six cent
quatre vingt douze. De ??????
donnez par la dite damoiselle veuve pean a sa fille le dit futur epoux
commencerons à jouir du jour de leurs epousailles
et lui delivrera la veille les titres et pièces ce concernant.

 Plus elle donne a la dite damoiselle sa fille la moitié a elle
apartenant dans les trois mil cinq cent livres de
principal dues par la dite dame marguerite de l'Hospital
le sieur marquis de Persan et le sieur Saillet leur caution
ensemble dans les futurs ??? et depense qui ??
sont dues

Et envers elle promet donner a la dite damoiselle sa fille
la veille de ses epousailles la somme de deux mil livres
de Bijoux vaiselle d'argent et linge et
dantelles

En mesme faveur de mariage le dit sieur abbé Pean
donne par donnation entre vifs a la damoiselle future
epouse sa soeur consanguine, ?? comptant par elle
que le sieur futur epoux, sa part et portion a luy
apartenant en la dite maison rue de Berry qui luy raporte
par chacun an quarante quatre livres quatre deniers
laquelle part et portion evaluée sur le pied du denier
vingt cinq revient à
??? parluy future epouse en jouir du jour de la
benediction nuptiale
au moyen des ??? donnes cy-dessus la totalité de la dite
maison rue de Berry et dependances apartiendra
en propriété a la dite future epouse a l'exception de la
portion affectant a la dite damoiselle Roger raportant
a present cent livres treize sols trois deniers sur le
pied de quatre cent livres de loyer la totalité.

Si la damoiselle future epouse predecede sans enfants
la dit damoiselle sa mère, en ce cas la dite damoiselle
mère ??? a la dite damoiselle sa fille a tous ce qu'elle
luy a donné a l'exclusion de tous heritiers collateraux

Des biens et effets composant la dot de
la dite damoiselle future épouse, il en ??? le dit
futur contrat la somme de six mil livres a prendre
premièrement sur les meubles et ??? sur les ????
qui seront ameublis jusqu'à concurrence , et le surplus
demeurera propre a la dite damoiselle future épouse
et aux sieur de son  ??? et ligne ensemble tout ce qui
luy adviendra et ??? devant le dit mariage tant
en meuble que ??? par succession donnation ou
autrement et ????? vaudra et tiendra lieu
d'emploi du jourd'hui.

Le sieur futur epoux a doué et doue la dite damoiselle future
epouse de mil livres de rente de douaire prefix, a
l'avoir  et prendre des gl aura lieu sur tous les biens
meubles et immeubles presents et a venir du dit futur epoux
qu'il en a charges, e????, oblige, hypotheques
a???????? et faire valloir le dit douaire duquel
la dite future epouse demeurera saisie du jour du deces
du dit futur epoux sans en faire demande en justice
le fond duquel douaire qui sera rachetable sur le
pied du denier vingt a la somme de vingt mil livres
???? propre aux enfant qui naistront du dit
mariage suivant la coutume.

Le survivant des futurs epoux aura et prendra
par preciput ???? des biens de la communauté qu'il voudra
choisirpour la privée de l'inventaire le ?????
jusqu'à la somme de six mil livres ou la dite somme
en denier comptant au choix du survivant.

????? dissolue de la dite communauté sera loisible a
la dite future épouse et aux enfants qui naistront du dit
mariage d'accepter la dite communauté ou y renoncer et y
renonçant reprendre franchement et quittement tout ce
qui la dite future épouse aura aporté et luy a été donné
en mariage, et ce qu'il luy sera advenu et escheu  durant
ycelui tant en ?????? par succession donation
ou autrement, mesme la dite future épouse survivant le
douaire et preciput ????? ????? être tenu des
dots et charges de la communauté quoy que la dite future epouse si fust obligée ou y eust été condamnée
donc elle et ses enfants savoir acquitter les indemnités
sur les biens du futur époux et par ses héritiers.
Pareille faculté de renoncer et reprise ????? et
quitte est accordée à la mère et aux enfants de la future épouse.
S'il est vendu ou aliéné aucun héritage ou racheté
aucune rente apartenant en propre à l'un ou l'autre
des futurs epoux remply en sera fait incontinant
et autres héritages ou rentes pour sortir mesme nature

a celui ou celle auquel aura apartenu l'immeuble
aliéné ou la rente rachetée et si aujour de la dissolution de
la dite communauté les dits remploys ne se trouvaient entièrement faites
ce qui s'en déffaudra sera repris sur les biens de la dite
communauté le ???? a l'égard de la dite future
epouse et du sieur sur les propres et autres biens du dit
futur epoux et l'action du dit remploy sera immobilière.

Pour l'indemnité et autres conventions du présent contrat
il y aura ypothéques sur les biens du dit futur epoux
d'aujourd'huy

Les pères et mères du dit sieur futur epoux donnent conjointement par ???? au dit sieur leur fils futur epoux
en faveur de mariage
en avancement d'hoirie a leur succession
futurs la somme de cinquante mil livres produisant
deux mil livres de rente effectif par chacun an
savoir une maison a eux apartenant size rue des
fossés proche la porte montmartre loué sept cent sept
livres ou environ estimé quinze mil livres
15 000 livres

Plus deux cent treize livres de rente à eux
constitués au denier vingt sur les aides et gabelles
au principal de quatre mil quatre cent soixante livres de deux parties 4260 livres
plus cent livres de rente au denier vingt sur le sieur
??? sept ??????
fontenille et sa femme, soit le principal de deux
mil livres 2000 livres

Plus cent livres de rente au denier vingt pour le
principal de deux mil livres eus et constatés par le sieur
chaslé et la demoiselle sa femme 2000 livres

Sept mil livres en deux parties dues par
monsieur et madame d'hautterive, savoir quatre mil
livres a constitution de rente et trois mil livres par
obligation sur laquelle est intr???? sentence et
condamnation de justice.... 7000 livres

Declarant les dits père et mère qu'ils ont fait pourvoir
de l'agrément de sa majesté le dit futur époux leur fils
de la charge de valet de la garde robbe ordinaire du Roy
a condition de survivance de père au fils, et de fils à père
Laquelle charge ils s'obligent solidairement à garantir
et faire valloir jusqu'à la somme de dix huit mil
livres en principal comme faisant partie de la dot
du dit sieur leur fils et de cinq cent vingt livres de
gages

Lesquels effets cy dessus produisant ???
deux mil livres par chacun an et montent en
principaux a quarante mil quatre cent  soixante livres
et pour parfaire les cinquante mil livres de dot
les père et mère du dit futur epoux promettent solidairement

luy donner la veille de ses épousailles pour la
somme de quinze cent quarante livres
de meubles et vaisselle d'argent la veille des
épousailles.

Tous lesquels biens cy-dessus composant la dot dudit
futur epoux les dits père et mère promettent solidairement
garantir ??? et faire valloir cinquante mil livres
de fonds et deux mil livres de rente effectif en telle
sorte que si la dite dot ne rapporte deux mil livres actuels
par chacun an francs et quittes de touttes charges
???? les dits père et mère seront tenus solidairement
d'y supléer sur leurs autres biens, maisons ????
payement du dit revenu par leurs débiteurs annuellement
les dits père et mère s'obligent trois mois après
chacune année escheue de payer les dits deux mil livres
ou ce qui en restera a recevoir, sans que les dits futurs
epoux soient tenus d'aucune poursuittes dissention
ni dilligence, ny de veiller aux ypothéques et ????
Pourquoy les dits père et mère demeureront chargés
de louer la dite maison, des loyers et réparations
et des dilligences tant contre les locataires que contre
les autres débiteurs cy dessus.

Et aussi tout ce qui cy dessus les père et mère promettent
nourir et loger les dits futurs epoux et leurs domestiques

en leur maison durant une année, leur
fournir de feu, lumière, blanchissage et de tout ce qui
sera nécéssaire.

Et commencera le dit futur époux a jouir des biens
cy dessus le jour des ses épousailles la veille desquelles
les dits pères et mères luy délivreront les titres et ????
et c??? pour en disposer pour luy et ses hoirs ou
???? en plaine propriété comme de chose
luy apartenant mesmes des dits cent treize livres de rente
du premier janvier dernier de la présente année mil six cent quatre vingt quinze

De Laquelle dot de cinquante mil livres il entrera
en la dite communauté la somme de douze mil livres
a prendre premièrement sur les meubles et vaisselles
d'argent et le surplus demeurera propre au dit futur
époux et aux sieurs de son ???? et lègue ensemble tout
ce qui luy eschoiera durant le dit maraige tant en meubles
qu'immeubles par succession donnation ou autres.

Déclarant les dit pére et mère qu(ils marient et  ????
solidairement les sieurs leur fils et quitte de touttes
dols et ypothèques qui ???? jusqu'au jour de la
bénédiction nuptiale.

En mesme ???? de mariage les dits péré et mére du dit futur
epoux donnent encore conjointement par donation entre vifs
pure simple et irrévocable au dit sieur futur époux leur fils
???? et seul présomptif héritier ???? tous leurs

autres biens  meubles et immeubles présents et à venir
sans exception ny ???? pour en disposer pour luy en
propriété a sa volonté et en jouir du jour deu décès du
survivant de le dit père et mère, et ???? qui les futur
epux prédecede la dite future epouse sans enfant ou que les
dits enfants viennent a décéder en minoritéau avant de ???
???? par mariage en l'un ou l'autre de ces cas les dits
père et mère du dit futur époux  la dite femme autorisée du dit sieur Delanoue son mary donnent par les présents
en faveur de mariage par donation entre vifs pure simple
et irrévocable a la dite future épouse ?? acceptant par
elle, et pour elle, par le dit futur époux, la dite damoiselle
veuve Péan sa mère et le dit sieur abbé Péan son frère
et curateur, tous les biens meubles et immeubles
présents et à venir des dits sieur et damoiselle père et mère
du sit sieur futur époux aussi dans aucune exception
ny réserve, Pour par la dite future épouse ses hoirs
ou aieux ??? en jouir et disposer en plaine propriété
à leutr volonté du jour du décés du dernier mourant des dits
père et mère.

Et pour faire insinuer ???? au greffe des insinuations du
chatelet de paris et partout ailleurs ou il appartiendra ????
des domaines y contenis, les parties ont fait et constitué
leur procureur le porteur du présent auquit elle ont
donné pouvor et de même requerri ????

Par moi a été accordé entre les dites parties promettantes
d'obligations a chacun en droit soit les père et mère
du dit futur époux solidairement comme dessus ???
fait et passé a savoir par sa Majesté, par Monseigneur,
par Monseigneur le duc de bourgogn, Mgr le duc d'Anjou, Mgr
le duc de berry, son A. R. Monsieur, Mgr les duc de Chartres, Mr
le duc de la Rochefoucault, Me la duchesse de Ventadour, Mr De besingues?
au chateau de Versailles le trizième jour de février
et par les dits futurs epoux leurs père et mères et autres
assistants à Paris en la demeure de la damoiselle veuve Péan
le lendemain quatorze février avant midy le tout de l'année
mil six cent quatre vingt quinze, et ont signé
avant d'aller à l'eglise celebrer leur mariage.

signatures
 

Et le ??????? mil six cent quatre vingt quinze après midy
les dits françois de la Noüe escuyer vallet ordinaire du Roy et damoiselle
jeanne françoise de Fontaine Péan depuis son épouse de luy autorisée à ????
????? que le dit Jacques de La Noue escuier aussi vallet de la garde robbe
ordinaire du Roy et damoiselle Marie Dupré sa femme de luy autorisée a paris et
la damoiselle  françoise de Sainte Marie veuve de sieur Pean ????? leurs ont
fait délivrer chacun a son egard des dots deu dit Sr françois de la Noüe et de la dite Dame
sa femme, et en conséquence les dits sieur de La Noüe ????????? livres ?????
les titres de la propriété de la dite maison de la rue des fossés hors près de
la porte montmartre consistant en l'expédition du contrat de donation que ??? Marcel Cadilou
et damoiselle Claire Orange sa femme le tout fait de la ???? au sieur de la Noüe et sa femme
???? paris ???? Ferret notaire à Paris le dix novembre mil six cent soixante treize
??? de la quelle il a été insinué au chatelet le dix huit du dit mois le contrat de l'acquisition
que le dit sieur Cadilon a fait de la dite maison du sieur Coque??? pardevant bigot et fevrier? notaire le vingt
neuf mai mil six cent soixante quatre et le ??? a fait ??? du dit
cadilou le vingt sept mars mil six cent soixante six ?????
et un sac remply de denier ??? quittance des ???? sieur de La Noüe et sa femme
????? de la dite maison ???? la dite damoiselle ???? aucun
?????????

Plus deux grosse de contrat d'acquisition de deux cent ???? livres de rente sur la ville
????? sur les aydes et gabelles au dit sieur ???? quatre mil deux
cent soixante livres passés pardevant les dits Carnot et son Collégue notaire le neuf janvier dix avril mil six cent quatre vingt deux.
La grosse d'un ??? de deux mil livres par le sieur Chaslé au profit du sieur de la Noüe
pard     notaire le

L'expedition en parchemin du contrat de mariage du dit sieur de la Noue
???? bigor et devaux? notaires le quatorze janvier mil six cent soixante neuf par lequel
Messire ???? et le marquis d'???? de françois de Manille
sa femme ont constitué deux cent livres de rente au profit de sieur et demoiselle
De la noue???? quatre mil livres insinués au chatelet le 14 avril dudit an.
L'expedition en papier de la dite donation de quatre mil livres passé par???? de
d'Hauterive au sieur  de La Noue âssé pardevant Tardiveau et ???? notaire le quinze
??? mil six cent quatre vingt six dont le dit Sieur et demoiselle De la Noue ont donné trois mil livres
par le présent contrat a prendre dans quatre mil livres????
donnée aussi au dit ??? de Hauterive  ????? aux futurs

Les lettres de provisions de la dite charge de vallet de la garde robbe du Roy ?????
du sieur François de La Noüe fils a condition de survivance au dit sieur son père
??? du vingt six? février mil six cent quatre vingt sept.

Signées Louis plus bas par le Roi ColbertScellées ?????
???? du dit Sieur De La Noüe ???? de Monsieur de La Rochefoucauld ????
de la garde robbe du Roy dattées du dix janvier mil six cent quatre vingt six signé
au bas.

Et a reconnu le dit sieur De La Noue fils et la dite damoiselle jeanne françoise de Fontaine-Péan
sa femme que le dit sieur Delanoüe et sa femme ?????? le quinze cents
quarante sept livres de ???? vaiselle d'argent ?????
par le contrat de mariage du tout coùôsant ???
de la Noue fils le dite dame sa femme sont tenus quittement et remerciement le dit sieur et dame
De la Noüe père et mère.

Et le dite damoiselle Françoise de Sainte marie a présentement délivré aussi au sieur de la Noüe fils
son gendre pour la dite dame jeanne françoise de fontaine péan sa femme
l'expédition en parchemin du contrat d'acquisition par le sieur Péan ???? la dite maison
vieille rue du temple et ???? atennat apartenant au sieur abbé Péan ????
Laurin ? ert Raymond notaire le sept ???? mil six cent soixante et onze, la grosse du ???
????? du palais de la dite maison le sept mars mil six cent soixante treize
L'expédition de la quittance du sieur Carot  ???? des consignations? ????
du prix de la dite maison a datte du vingt neuf de juin????  mil six cent soixante
treize ???? main dudit Raymond notaire le ?????? dix ???
????? sous ????? du sieur Péan  convenue
la propriété et jouissance de la dite maison le dit ??? et par carnot  son collégue notaire le vingt
un d'avril ???? 1690 a la Delanoüe fils et sa femme ?????
abbé Péan des originaux de la dite ???? aussi a la dite maison attenant
a luy apartenant acquis par le mesme contrat ??????
L'expédition en parchemin du contrat d'acquisition fait par le sit sieur Péan ??? deux cents livres ???
???? le parlement de Paris ???? La dite faveur par Carnot et son collègue notaire le
vingt trois aout mil six cent quatre vingt et un, L'original en parchemin de la ???
???? dudit ???? datté du vingt ??? mil six cent
quatre vingt trois ???? lettres de ????? de ladite acquisition datte du ???
???? mil six cent quatre vingt trois ???? par le Roy ?????
???? de l'expédition en papier ???? passé devant le dit Carnot
et son collègue notaire le jour xxm aout 1688 par lesquelles ????
au payant des ????  du dit aux   ??? ameublement. Encore le dit sieur Péan
???? cent sept livres ??????
et inventoriées sous la cote quinze ??? la propriété et la jouissance de la dite
maison de la rue de Berry et les parts et portions apartenant au sieur ????
L'expédition en papier du partage ???? des biens de paysan et safemme
par devant Baudry et son collègue notaire le premier juin mil six cent soixante seize par lequel il
apert qu'il apartient au dit sieur péan ??? cinq cent livres de rente sur la dite maison
au principal de deux mil livres données par la dite damoiselle Pean à la dite dame
sa fille par contrat cy-dessus.
La grosse en parchemin de la ??? sollicitant ???? au chatelet de paris
le trente may mil six cent quatre vingt treize par laquelle la dite Démoiselle Veuve péan
se rend adjudicataire du septième? part indivis de la dite maison rue de berry
moyennant la somme de huit cent livres que  la curatelle ???? vacant
de Jean paysan. L'expédition de la quittance ???? payée à la veuve
créancière du dit Jean Paysan passée par  devant Lefebvre et son collègue notaire le
vingt cinq juin mil six cent quatre vingt treize et vingt cinq novemebre mil six cent quatre vingt

quatorze ??? attachées la ???? du sieur Jean Paysan
signé chastrier ???? mil six cent quatre vingt cinq. L'expédition
???? du sieur d'Erouville? ??? du vingt cinq juin
mil six cent quatre vingt treize et l'expédition de l'acte d??? fait a ??? dudit
Jean Paysan ??? présomptif ????? le dit Carnot notaire le
vingt sept janvier mil six cent quatre vingt treize la ??? du ??? vingt trois juin
au dit an??? par la veuve du sieur Jean Paysan ?????
contrat de mariage ????
et faciliter le paiement la dite damoiselle veuve péan laquelle paiera a luy ????
du prix du septième de la dite maison ???? elle ????????
Et la copie collationnée du contrat de mariage de la dite veuve paysan passé par devant
murest le jeune et son compagnon notaire le deux mai mil six cent soixante quinze.

Une copie collationnée / a l'original du contrat de constitution /de quatre vingt livres  ???? /
rente sur la ville du quatorze/ janvier mil six cent quatre vingt dix dont / il apartient a la dite dame
Jeanne Françoise de Fontaine Péan/ cent vingt livre de rente/ suivant son lot de partage. L'original /
ayant été délivré par la dite/ damoiselle veuve Péan au dit sieur abbé/
Péan a ???? trois cent livres /de rente ???a la dite ??? par/ le dit partage ???/ ?? la dite dame à Paris / ?????

Une liasse contenant la rente de cent livres donnée par la veuve ???? la ????
et la grosse en parchemin du dit contrat de constitution ???? de rente passé par
Cassain ??? veuve françois ????  ???? au profit de la dite damoiselle ???
fille pour le principal de seux millions par devant Langoy? Carnot notaire le cinquième
??? mil six cent soixante dix. La seconde et la troisième ??? expédition de la quittance d'employ du
??? de luy??? des comptes financières ??? du Sieur péan ains la dite
grosse du contrat de constatation ??? neuf vingt un??? quittance
déduire ses ??? payées par la dite dame veuve ???? l'acquit de l???? du sieur son mary ???
??? a la ??? des parties ont été paraphées péan? Père et ??? par le dit Carnot notaire
plus la grosse en parchemin ???? rente passée par le dit sieur Lourdes
et sa femme concernat acquisition de la dite maison ???? de la veuve Péan
par devant Carnot et Merlon? notaires le vingt??? du ??? mil six cent quatre vingt douze
Une liasse de pièces au nombre de vingt cinq ???? ains?? du dit feu
Sieur péan sous la ??? dix sept ??? la debte sur ??????????
le sieur paysan et le sieur saillet a la ???? des aydes le dit abbé péan pour
???? qui luy apartient

Et un extrait du partage du cintrat de ???? sieur péan
contenant ??? de la dite dame Jeanne Françoise de fontaine Péan ????
???? expliqué et un extrait d'un compte ????????
??? le fils sieur delanoüe fils et sa femme ???? avoir reçu de la dite damoiselle
veuve Péan la somme de dix neuf cent quatre vingt quinze livres dix sols et deniers
comptant savoir dix sept centtreize livres ???? le reliquat du compte qu'elle
luy a rendu de la dite tutelle expliqué au contrat de mariage cy dessus quatre vingt
quinze livres ??? les futurs du dit reliquat des comptes depuis le premier Janvier mil sic cent quatre
vingt quatorze jusqu'au dit jour, et cent quatre vingt sept livres qu"'elle???
??? sa dite fille du ??? de la maison du ??? ????
contrat cy desus, de la quelle somme du dix neuf avril quinze vingt quinze livres
dix sols et ??? ??? et ??? par le dit sieur delanoue fils X sa femme
????? se con??? quites la dite dame veuve Péan ????? de la Noue et sa femme
????? ???? la dite damoiselle veuve Péan ????? sieur Delanoüe et sa femme
????? chacun a son egard et tout autres

??? sieur Delanoue fils / a ??? que la dite femme luy a
aporté aujourd'hui pour cinq/ cent livres de dantelles vingt
de bijoux a elle apartenant/  dont ????/?????

fFait Passé en la maison du dit
Sieur de la Noüe par ??? rue saint Thomas du louvre. Les ???????
 

Signatures
Et le vingt trois juillet au dit an mil six cent
quatre vingt quinze sont comparus par devant le dit notaire soussigné le dit sieur François
de La Noüe vallet de garde robbe ordinaire du Roy et la dite Damoiselle Jeanne Françoise
de Fontaine Péan sa femme de luy autorisée ????
Saint Thomas du Louvre paroisse Saint Germain l'Auxerrois, lesquelles ont reconnu que la dite Damoiselle
Françoise de Sainte Marie veuve du dit sieur de fonrtaine Péan ??? la dite damoiselle de la Noüe
leur a fourni ??? la veille de leurs épousailles la somme de
deux mil livres de bijoux vaisselle d'argent ???? dantelles
ainsy qu'elle leur avait promis par le  dit contrat de mariage ????
ils sont contents . Fait passé l'étude du sieur Carnot
notaire le ????? a donné et délivré ??
la quittance ?????

Signatures